[PORTRAIT : Fanny SEGUI]

  > QUI ES-TU FANNY SEGUI ?

Je suis compositrice de musique à l’image, c’est-à-dire pour l’audiovisuel et le spectacle vivant principalement. Je suis installée à Montpellier depuis novembre dernier et débute ma vie professionnelle post-études ici.

J’ai suivi 2 enseignements. Un Bachelor en composition de musiques actuelles à Londres, axé chanson en tout genre, du jazz à la pop. Suivi d’une formation professionnelle, à la Music Academy International de Nancy, en musique à l’image. Cette formation a été intense et ultra formatrice. J’ai découvert la musique de film en tant que genre musical et l’orchestration. Ce métier m’apporte beaucoup de joie. Je le fais par passion ! Je voulais faire de la scène mais au final, j’aime trop créer. J’aime beaucoup la collaboration, qu’un projet artistique aille plus loin que juste moi ainsi que l’échange d’idées avec les réalisateurs, le lien entre langage visuel et langage musical. La musique habille l’image. En musiques actuelles, il y a beaucoup de mélanges. C’est très riche !

  > ALORS CE CONFINEMENT COMMENT ÇA SE PASSE ?

Avant le confinement, j’étais chez moi seulement la moitié de la semaine, je travaille en restauration en parallèle. Cette période m’a fait me rendre compte que j’aime avoir du temps pour mes projets. Je suis seule mais je suis bien.
J’en profite pour faire de la création alors qu’avant je faisais surtout de la prospection pour proposer mes services.
Le printemps est la saison des festivals et tout est annulé : festival de Cannes, des court-métrages etc, ce n’est pas bon pour ma prospection. Mais j’avance créativement !
Ce temps est propice à l’introspection, on peut réfléchir à l’après, c’est intéressant.

Actuellement, je travaille sur un projet avec la compagnie théâtrale « SI & seulement LÀ » sur un projet pour les bébés. Une ambiance de 7 minutes, pour un spectacle de 20 minutes environ.
7 scénarios, adaptables selon les moments de l’année, le spectacle sera à la comédie de Nîmes en décembre prochain.

Je vais proposer, en ligne, des ateliers d’accompagnements personnalisés en chant, sur la création de chansons et/ou l’introduction à la MAO (Musique assistée par ordinateur) … J’aime la transmission.

  > QUEL EST TON ANTIVIRUS ?

Beaucoup de yoga et de karaoké, ça me détend. J’ai l’impression de me charger en énergie.

  > LA 1ÈRE CHOSE QUE TU FAIS APRÈS LE CONFINEMENT ?

Aller boire un coup avec mes amis même si je ne sais pas si ce sera dans un bar ou autres et voir ma famille.

Retrouvez Fanny SEGUI sur son site, Facebook, LinkedIn et Instagram