Formation


Salarié, demandeur d’emploi, chef d’entreprise, vous voulez renforcer vos connaissances, acquérir de nouvelles compétences pour créer ou développer votre activité dans les domaines artistique, culturel et créatif ? Context’Art établit pour vous un plan de formation sur mesure et vous conseille dans la recherche de financements.
Professionnel de l’accompagnement généraliste, nous vous proposons une formation spécifique à l’accompagnement de projets artistiques, culturels et créatifs.

Salarié, demandeur d’emploi, chef d’entreprise, artiste-auteur

Nous concevons des formations modulaires sur mesure, dans les domaines de la création et de la gestion d’activités artistique, culturelle et créative. Ces formations exactement adaptées à vos besoins se déclinent autour de quatre grandes thématiques complémentaires : juridique, gestion et organisation, commercial, communication. Elles vous amèneront à maîtriser tous les aspects essentiels de l’entrepreneuriat dans les champs artistique, culturel et créatif pour créer, lancer et développer votre activité.

Nous étudions avec vous les possibilités de prise en charge de ces formations en fonction de votre statut, puisqu’elles dépendent de la situation dans laquelle vous vous trouvez.

Salarié, plusieurs opportunités de financement existent : le plan de formation de l’entreprise, le congé individuel de formation (CIF), le droit à la formation (DIF) jusqu’en décembre 2014, puis le compte personnel de formation (CPF) qui le remplace dès janvier 2015 (loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale), la validation des acquis de l’expérience (VAE), la période de professionnalisation. Nous vous invitons à vous adresser à l’organisme paritaire collecteur agréé (OPCA) dont vous dépendez. Par exemple l’Afdas pour les secteurs culture, communication, médias et loisirs.

Demandeur d’emploi, des dispositifs de financement existent en fonction de votre situation : l’action de formation préalable au recrutement (AFPR), l’aide individuelle à la formation (AIF), le reliquat du droit individuel à la formation (DIF) jusqu’en décembre 2014, puis du compte personnel de formation (CPF) qui le remplace dès janvier 2015 (loi n° 2014-288 du 5 mars 2014 relative à la formation professionnelle, à l’emploi et à la démocratie sociale),

Travailleur indépendant artisan, commerçant, profession libérale, auto-entrepreneur ou artiste-auteur, vous pouvez faire financer votre action de formation, sous conditions, et en contrepartie de la contribution à la formation professionnelle (CFP) que vous versez chaque année à l’organisme collecteur dont votre activité dépend.

L’organisme financeur de votre formation se détermine par rapport à votre activité principale : le Fonds d’assurance formation des chefs d’entreprises artisanales (FAFSEA) www.fafsea.com pour les artisans, l’Association de gestion du financement de la formation des chefs d’entreprises (AGEFICE) www.agefice.fr pour les commerçants, Le Fonds interprofessionnel des professions libérales (FIF-PL) www.fifpl.fr pour les professions libérales, l’Agefos-Pme www.agefos-pme.com pour certaines activités artisanales ou commerciales ou libérales par branches, l’Afdas www.afdas.com pour les artistes-auteurs relevant de l’Agessa ou de la Maison des artistes.

Professionnel de l’accompagnement généraliste

Nous vous proposons des modules de formation sur mesure, spécifiques à l’accompagnement de projets et d’activités artistiques, culturels ou créatifs. Ces formations peuvent être conçues pour une seule personne ou un groupe, en intra ou inter-entreprises. Elles s’articulent autour d’un dénominateur commun, la spécificité de l’accompagnement dans le domaine culturel, et se déclinent en quatre grandes thématiques complémentaires : juridique, gestion et organisation, commercial, communication.

Par exemple :

– Méthodologie de diagnostic et d’accompagnement adaptée aux activités artistiques, culturelles et créatives

– Cadre légal des professions liées à la création d’œuvres originales (artistes-auteurs)

– Cadre légal du spectacle vivant (régime de l’intermittence du spectacle et de l’audiovisuel)

– Mise en œuvre d’une démarche commerciale et d’une stratégie de communication spécifiques à ces métiers

– Propriété intellectuelle : littéraire et artistique (droit d’auteur et droits voisins), propriété industrielle

– Les contrats dans les arts plastiques, le spectacle vivant, le livre et la lecture, le web…

Possibilités et modalités de financement de la formation : contacter votre OPCA.

Contact pédagogique : Olivier Courtot ocourtot@contextart.org